Discours de la servitude volontaire...avec Dominique Rongvaux

  • Le 30/01/2018 de 20h30 à 22h00
  • Lieu: Théâtre
  • Adresse: Théatre SENS 89100
  • Théâtre

Etienne de La Boétie

"Soyez résolus de ne servir plus et vous voilà libres."

 


  

 Etienne de La Boétie             Dominique Rongvaux


C'est en comprenant les mécanismes de la tyrannie qu’on parvient à la vaincre.

Texte flamboyant, prophétique et emblématique, le Discours de la servitude volontaire, écrit par un jeune homme de 18 ans, reste énigmatique comme un diamant noir. Il servira tour à tour d’étendard et de référence aux calvinistes, aux révolutionnaires de 1789, aux anarchistes, aux résistants. Il reste aujourd’hui encore d’une terrible actualité. La méfiance qu’il préconise vis-à-vis de tous les pouvoirs nous interpelle. La célèbre « Soyez résolus de ne plus servir et vous voilà libres » n’a pas fini de résoner à nos oreilles comme une mise en garde ou un encouragement face à nos doutes, nos complaisances et peut-être nos lâchetés.


Né en 1530, mort de la peste à 32 ans, Etienne de La Boétie est une sorte de Rimbaud de la philosophie. Son amitié avec Montaigne est demeurée célèbre : « Parce que c’était lui, parce que c’était moi. »

Virulente dénonciation de la tyrannie, le Discours de la servitude volontaire porte un regard neuf sur la relation dominant-dominé, avec cette thèse originale : la puissance du tyran repose essentiellement sur le consentement populaire. Si le peuple refuse cette puissance, le pouvoir s’écroule. « Soyez résolus de ne plus servir et vous voilà libres ! »

Brandi comme un manifeste de la révolte à différentes périodes de l’histoire, le Discours de la servitude volontaire est bien plus qu’un pamphlet. C’est un livre non partisan, fondamentalement ouvert, un traité de philosophie politique. A ce titre, il fait d’abord ce que fait la philosophie : il pose des questions. C'est pourquoi il nous parle encore aujourd'hui.

Texte d'étonnement philosophique, Le Discours de la servitude volontaire est un mode d’emploi pour n’être pas dupe du pouvoir. C'est en comprenant les mécanismes de la tyrannie qu’on parvient à la vaincre.

"Discours de la servitude volontaire"

Texte d’Étienne de la Boétie (1549)
Adaptation et interprétation : Dominique Rongvaux


Plus d'infos.....

Discours de la servitude volontaire - Etienne de LA BOETIE (pdf de18 pages)

Notre conférence du 6 novembre 2017 : Introduction au Discours de la servitude volontaire

Discours sur la servitude volontaire - INTRODUCTION ANALYSE

Dominique Rongvaux

Nous sommes passés de l’Etat de droit à l’Etat de surveillance

Dominique Rongvaux, son site

Le nouveau magazine littéraire- le N° 1 - Dossier La Boétie

 

Interprétations de Dominique Rongvaux

L'américain et le mexicain.

La fabrique d'épingles.

Le fascinant paresseux - Eloge de l'oisiveté

 Brassens - Bertrand Russell - "Le savetier et le financier" - Eloge de l'oisiveté

 

 

 

 

 

 

 



Tout le programme du Cercle

Qui sommes-nous ? - Rejoignez-nous

Cours de philosophie

Les conférenciers de nos dernières manifestations

Nous avons lu...ou vu....

Ce n'est pas du Condorcet, mais ce n'est pas mal non plus !

Nos adhérents publient

Les autres cercles

Associations amies

Liens

Archives

}